Mon compte Devenir membre Newsletters

Holy-Dis et le "recrutement simulé"

Publié le par

La société spécialisée dans la conception de logiciels d'optimisation d'emplois du temps s'attaque au marché des centres d'appels.


« Avec un logiciel de planification, il est possible de faire passer sa masse salariale d'un million à 300 000 francs », avance François Rey, directeur de la clientèle et de la communication de Holy-Dis. La problématique du dimensionnement se pose pour toute structure soumise à des aléas en termes de volumétrie. Technique défendue par Holy-Dis : le recrutement simulé. Contrairement à la programmation par contrainte, qui consiste à choisir l'horaire à partir d'une charge de travail donnée, il s'agit de rechercher la solution optimale parmi un nombre de solutions quasi infini. « Sur un centre d'appels de 24 personnes, le nombre de combinaisons envisageable s'élève à 64 080 puissance 22. Ce qui représenterait une durée de traitement de 15 milliards de milliards d'années. Avec le logiciel Gesthor, nous testons 50 000 solutions en 3 minutes et 3 millions de solutions en une heure et vingt minutes », souligne François Rey. L'investissement moyen pour un logiciel de planification monte à 120 000 francs et le délai moyen d'amortissement est de trois mois, selon Holy-Dis.