Mon compte Devenir membre Newsletters

Handialog : des terminaux pour non-voyants

Publié le par

La société spécialisée dans la conception d'équipements de communication pour les personnes non-voyantes voit dans les centres d'appels un marché porteur.


Les non-voyants sont de plus en plus nombreux à intégrer des fonctions commerciales au sein des entreprises. Société spécialisée dans la conception et le développement de dispositifs d'interface permettant aux personnes aveugles de communiquer avec l'écran, le Minitel, Internet, le fax et les réseaux, Handialog commercialise une solution spécialement adaptée aux centres d'appels. Visiobraille permet d'accéder aux données dispensées par l'informatique, ainsi qu'aux informations d'exploitation affichées sur le poste téléphonique. Visiobraille est également utilisable pour les non-voyants ne lisant pas le braille puisqu'il est possible d'y intégrer une synthèse vocale. Elle s'adapte à différents types d'équipement : Matra-Nortel (Meridian), Alcatel ou Bosch Telecom.

Plus de 1 000 utilisateurs de visiobraille


Sur standard Bosch Telecom, par exemple, l'utilisateur de la solution d'Handialog bénéficie d'un terminal doté de cellules piézoélectriques et d'un logiciel spécifique, l'OS 13. Le terminal est connecté à un PC sous Windows. A partir du clavier, l'agent sélectionne les informations ou simule en braille le clavier du PC. La solution Visiobraille compte aujourd'hui plus de 1 000 utilisateurs sur divers services d'accueil téléphonique et également sur certains centres d'appels, chez France Télécom, GMF (assistance juridique) ou encore Cofinoga. Coût global d'une solution (matériel et formation) : environ 100 000 francs. « Les centres d'appels constituent pour nous un marché très prometteur, signale Arnaud Hiegel, P-dg d'Handialog. Nous contactons actuellement un certain nombre d'éditeurs de logiciels dédiés à la relation client afin de savoir dans quelle mesure on ne pourrait pas proposer des solutions packagées. »