Mon compte Devenir membre Newsletters

France Télécom synthétise

Publié le par

L'opérateur historique lance une nouvelle technologie de synthèse vocale issue de son centre de recherche et développement.


L'arrivée de Thierry Breton, le nouveau P-dg de France Télécom, a au moins le mérite de remettre sur le devant de la scène les ressources technologiques développées depuis des dizaines d'années dans les laboratoires de l'opérateur. Au rang desquelles, les solutions de synthèse vocale. Fin janvier, l'entreprise a annoncé la disposition d'une nouvelle technologie de ce type déjà "largement utilisée dans les services vocaux proposés par FT et ses filiales". Une référence suffisant à prouver la fiabilité de la nouvelle solution... Chose étrange, la solution n'est pas baptisée. Peut-être parce qu'elle opère dans un schéma "industriel" restituant "le contenu de n'importe quel texte avec une voix quasi naturelle". Ce nouveau produit est destiné à séduire en priorité les fournisseurs de plates-formes vocales et les concurrents "désireux d'enrichir leur offre de services". Il se veut conforme aux standards du marché et prétend à une intégration facile au sein de plates-formes vocales existantes. Atos Origin se voit confier l'assistance technique et la maintenance applicative. A chacun son métier. L'externalisation devant permettre aux ingénieurs de continuer à développer le produit. Notamment, au niveau de nouvelles voix et langues. Un choix judicieux dans la mesure où déjà bon nombre (une quinzaine) d'acteurs en synthèse vocale sont présents au niveau mondial avec, le plus souvent, des solutions de grande qualité. Comme l'indique un expert dans le domaine : « La pertinence de la synthèse vocale repose sur ses capacités à traiter plusieurs langues. » En l'occurrence, la solution de FT en propose - pour le moment - une seule : le français.