Mon compte Devenir membre Newsletters

Europe : un déficit de compétences en matière d'IP

Publié le par

Une étude de NextiraOne concernant les technologies IP met en évidence un déficit de compétences en Europe, même si la France semble être la plus épargnée.


Quels sont les niveaux de compétences en matière de technologie IP ? En réalisant une étude auprès d'entreprises européennes, NextiraOne a essayé de répondre à cette question. L'étude met en évidence l'écart existant entre la compétence et le savoir-faire en interne des entreprises et les besoins nécessaires pour le déploiement de réseaux IP convergents. Ainsi, près de 75 % des entreprises européennes interrogées souffrent d'un manque de compétences en matière d'IP, la France possèdant le plus haut niveau de formation. Pour 23 % des personnes consultées, le management de la sécurité constitue le principal enjeu de la mise en œuvre et de l'exploitation d'une infrastructure IP. C'est pourtant l'un des domaines où les entreprises européennes ont le moins de compétences : moins d'une sur dix (9,3 %) citent les compétences en sécurité comme un domaine important. Outre la sécurité, la mesure et la gestion de la qualité du service pour les applications stratégiques, d'une part (18 %), et les problèmes liés à la conception et à l'ingénierie de l'infrastructure réseau (13 %), d'autre part, représentent des enjeux importants. En revanche, dans leur majorité, les entreprises interrogées par NextiraOne indiquent que leurs ressources internes bénéficient d'une expertise dans les domaines du LAN (réseau local) à 19 %, des communications de données à 16 %, et de l'infrastructure informatique à 18 %. L'étude NextiraOne montre également que les entreprises européennes (3 sur 5) font face à ce déficit de compétences en faisant appel à des sociétés de services et en recrutant en interne. Enfin, NextiraOne a constaté une forte croissance des réseaux IP convergés en 2005. Les entreprises cherchant à réduire leurs investissements avec les opérateurs de télécommunications et à déployer des applications qui leur permettent de bénéficier d'un avantage compétitif et opérationnel.