Mon compte Devenir membre Newsletters

Euro Interactive mise sur le contrat d'adaptation

Publié le par

L'outsourcer de Villeurbanne a choisi de faire de la formation un levier d'intégration sociale tout autant que de stabilité salariale.


Installé depuis trois ans à Villeurbanne, Euro Interactive, spécialisé dans la gestion de hot lines techniques et commerciales (CA de 45 MF, 200 salariés, dont 80 % en CDI), teste depuis plus d'un an le contrat d'adaptation. « Cette formule est rarement choisie par les entreprises parce que plus coûteuse que le contrat de qualification qui bénéficie d'aides et contraint l'entreprise à ne payer qu'un pourcentage du Smic », lance Sandrine Bellier, directrice générale adjointe. Le contrat d'adaptation s'étale, lui, sur une durée de 8 mois pendant lesquels l'employeur devra délivrer 400 heures de formation et rémunérer son CDD au Smic. Lorsqu'Euro Interactive opte, dès l'été 2000, pour ce type d'engagement, c'est avec une idée précise : proposer à un public jeune (le contrat d'adaptation s'adresse aux moins de 26 ans), en situation d'échec scolaire (les candidats n'ont pas le bac) et de précarité sociale (chômage, intérim, petits boulots), l'apprentissage à un métier et une véritable perspective d'intégration dans l'entreprise. La première session, lancée en juillet 2000, concernait 18 personnes. Trois autres sessions ont suivi, en septembre et novembre 2000, puis en mars 2001. Pour des promotions de 14 à 18 personnes. Le taux d'intégration en CDI après huit mois étant de 80-90 %. Les candidats (essentiellement des garçons) reçoivent durant un mois une formation initiale, sur la base de modules montés de A à Z par l'outsourcer et d'une animation en partie confiée à un organisme extérieur. A quoi s'ajoute une semaine de double écoute passive : les "contrats d'adaptation" écoutent les conseillers experts en ligne, qui oublient un temps leurs objectifs de productivité pour se consacrer à la transmission de leur savoir. Puis, une semaine d'écoute active durant laquelle les apprentis sont mis en relation avec les clients. Euro Interactive consacre à la formation sept fois sa part légale. Près d'un tiers des salariés d'Euro Interactive sont d'anciens "contrats d'adaptation". Dont le salaire, après 12 mois, est aligné sur les autres collaborateurs. « Au départ réticents, les superviseurs nous disent aujourd'hui que les contrats d'adaptation sont nos meilleurs éléments. Ce sont aussi, aujourd'hui, les plus anciens dans l'entreprise », précise Stéphanie Strazzeri, DRH.

Mot clés : Contrat

Muriel Jaouën