Mon compte Devenir membre Newsletters

Directphone : l'off-shore au Liban

Publié le par

Avec un bureau parisien et une implantation à Beyrouth au Liban, Directphone entend séduire une clientèle européenne en quête de meilleur rendement. L'outsourcer mise également sur ses ressources humaines pour garantir la qualité de ses prestations.


L'activité de Directphone se concentre sur trois pôles: le télémarketing, l'audit et la formation ainsi que les centres d'appels. Ce dernier pôle propose des plates-formes dédiées (VPC, hot line, service client, SAV), la gestion des débordements d'appels, l'externalisation et le management des ressources humaines, le traitement du courrier et back-office. Les faibles coûts salariaux placent le Liban dans une bonne position par rapport à de nombreux pays européens et américains,avec des niveaux de qualification et de formation que Directphone estime équivalents.« Nous recrutons des collaborateurs expérimentés, précise Laure Harba, responsable production et formation chez Directphone. La relation clientèle est avant tout une affaire de ressources humaines. Notre personnel est diplômé bac + 4 et trilingue (francophone, anglophone et arabophone). La compétitivité des coûts est confortée par un climat social serein et une quasi-inexistance d'absentéisme. » Autre point que la société entend mettre en avant : la modernité de son réseau de télécommunications. Directphone fait appel à une architecture de système de gestion d'appels intégrant la distribution automatique d'appels (ACD) et le couplage téléphonie informatique (CTI). Grâce au répondeur vocal interactif, le système peut être programmé pour traiter instantanément le feed-back de CMD et les appels débordants. Atout indéniable : la disponibilité des téléopérateurs, qui permet une ouverture 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Le nombre d'heures de travail hebdomadaires est de 48 heures.

Le Liban


Le Liban a toujours eu des relations privilégiées avec l'Europe et surtout la France. Plusieurs protocoles de coopération ont été signés comme la loi sur la double taxation et le traité Euro-Méditerranéen. Population : Environ 3,5 millions d'habitants. Religion : Pays multiconfessionnel, sans religion officielle. 17 communautés religieuses cohabitent depuis fort longtemps. Langues : L'arabe est la langue officielle du pays, le français est la première langue culturelle et l'usage de l'anglais est largement répandu. Décalage horaire : L'heure locale est en avance d'une heure toute l'année par rapport à la France. Liaisons avec la France : Liaisons aériennes quotidiennes. 4 heures séparent Paris de Beyrouth.

Mot clés : appel

Anne-Françoise Moal