Mon compte Devenir membre Newsletters

DANACOL S'ESSAIE A LA PEDAGOGIE

Publié le par

Avec Danacol, Danone s'engage dans la lutte contre le cholestérol. Pour renforcer son action, la marque a développé un outil interactif, en mesure d'accompagner les internautes dans leur changement d'habitudes.

On line, les seniors se montrent très actifs et prennent le temps de laisser des commentaires, de consulter les recettes...

On line, les seniors se montrent très actifs et prennent le temps de laisser des commentaires, de consulter les recettes...

> En France, plus de la moitié des personnes ayant dépassé les 50 ans ont du cholestérol. Un constat qui n'a pas échappé à Danone puisque la marque a créé, en mai 2010, tout un programme on line (savoirreduiresoncholesterol.com) gratuit, visant à guider les internautes et à leur donner une palette d'informations utiles pour prendre soin de leur santé. Ce portail est associé à Danacol, produit issu de la recherche du géant de l'agroalimentaire. Lancé en 2005, le yaourt enrichi en stérols végétaux vise à réduire le taux de cholestérol de ses consommateurs. « Le cholestérol est un des enjeux de santé publique en France. Premier facteur de mortalité, sa gestion est devenue primordiale », atteste Anne -Sophie Lecointre, chef de produit senior chez Danacol.

Danone s'associe donc à la lutte contre la maladie avec, en relais du produit laitier, un site d'information. Une démarche qui tombe à point nommé... « puisque les sources d'informations sur le cholestérol sont en priorité Internet (62 %) et le médecin ( 5 5 %) », précise Anne-Sophie Lecointre. L'idée du site: partager du contenu avec les consommateurs afin d'encourager des changements d'habitudes (alimentation, sport...). « Source de motivation, notre programme est, avant tout, un service pour accompagner les malades au quotidien », explique Anne-Sophie Lecointre.

Savoirreduiresoncholesterol.com anime une communauté de 21 000 membres soucieux de faire un régime adapté. Les conseils de diététiciennes leur sont particulièrement précieux. En outre, le très médiatisé docteur Jean-Michel Cohen (spécialiste en nutrition) , grâce à un partenariat signé avec Danacol, livre son point de vue sur la meilleure manière de prendre soin de ses artères.

Anne-Sophie Lecointre (Danacol)

Les sources d'information sur le cholestérol sont en priorité
Internet (62 %) et le médecin (55 %).

Communauté anticholestérol

Pour trouver des conseils personnalisés, les forums montrent toute leur efficacité. En effet, des experts réagissent aux posts. Et, les avis des autres malades s'avèrent aussi enrichissants. Avec près de 550 000 pages vues par an, le site semble trouver son public. Les seniors se montrent très actifs et prennent le temps de laisser des commentaires, de consulter les vidéos et les recettes...

Aujourd'hui, l'objectif de Danacol consiste à faire vivre la communauté on line. « Celle-ci ne s'autosuffit pas. Il faut faire vivre le lien », renchérit Anne-Sophie Lecointre. Aussi, en fonction de leur demande, les usagers reçoivent des e-mailing de suivi du programme personnalisé et des réductions. « Mais, les promotions sont anecdotiques. Le plus important reste la relation établie avec les consommateurs. D'autant que l'interaction fidélise », poursuit la chef de produit. En parallèle, le contact virtuel laisse régulièrement place au contact physique. Ainsi, Danacol organise régulièrement des rencontres avec ses consommateurs.

La marque s'est constitué un vivier d'usagers et compte bien en profiter. Les internautes participent, désormais, à l'élaboration des communications de Danacol ainsi qu'au lancement de produits. « Nous travaillons actuellement sur de nouveaux parfums pour offrir plus de plaisir à nos consommateurs », explique Anne-Sophie Lecointre. Le packaging a aussi été revisité à l'aide des internautes. Avec l'agence Seniosphere, la lisibilité des pots de yaourts ainsi que leur design a été adaptée aux presbytes (80 % de la cible) . Le positionnement en linéaire a également été repensé. L'ère de la coconstruction est en marche...