Mon compte Devenir membre Newsletters

D interactive se renforce avec Phonepermanence

Publié le par

Avec le rachat de 100 % des actions de Phonepermanence, D interactive - nouvelle appellation de Groupe D - compte réaliser plus de 150 MF de chiffre d'affaires en 2000 sur son activité Contact Center.


Déjà présent sur le marché de l'outsourcing avec D technologies (voir Reportage p. 50), D interactive franchit un nouveau pas, de taille, avec le rachat de Phonepermanence à son fondateur, Claude Briqué, qui avait repris sa liberté par rapport au groupe Atos. Cette acquisition porte désormais le potentiel du groupe à environ 600 positions, pour un chiffre d'affaires prévisionnel de l'activité Contact Center (centre de relation client) de 150 MF en 2000. Phonepermanence a réalisé environ 100 MF de chiffre d'affaires en 1999, avec des clients, qui ne doublonnent pas avec ceux de D technologies, tels que houra.fr, Xerox, IBM, American Express, Hewlett Packard, Mercedes, Air France, EDF, Sofinco, Tota... Claude Briqué prend la responsabilité de la division Contact Center ainsi que le poste de directeur Europe, avec la prise en charge de la coordination des activités à l'international et l'implémentation de solutions. Le renfort apporté par Phonepermanence devrait contribuer à l'atteinte des objectifs 2000 du groupe qui se positionne comme "le spécialiste du Customer Relationship Management pour la nouvelle économie" : à savoir un chiffre d'affaires de plus de 400 MF. Chiffre réalisé à travers ses quatre métiers : Business Intelligence (data mining, data management, accès aux données), Web agency (intranet, e-commerce, portails), Contact Center (e-mails, chat box, web call back, centres d'appels) et Communication (réflexion et création marketing).

Mot clés : affaires

François Rouffiac