Mon compte Devenir membre Newsletters

Convention collective : réflexion en cours

Publié le par

A l'automne 97, le SMT se retirait des négociations concernant la convention collective du personnel des prestataires de services. Le point un an plus tard.


Entamées en 1993, les négociations concernant la convention collective du personnel des prestataires de services sont sur le point d'aboutir pour certaines des organisations patronales y participant : secrétariat téléphonique, information économique et commerciale, recouvrement de créances, centres d'affaires. Quelques incertitudes demeurant pour les entreprises de traduction et de congrès. Mais, si elles aboutissent, ce sera sans le SMT qui s'en est retiré à l'automne 97. « Le SMT a participé à ces négociations depuis leur début, raconte Me Pascal Pétrel, avocat au Cabinet Barthélémy, conseil du SMT. Un travail de fond positif a été effectué avec les organisations syndicales. Mais ces dernières sont revenues sur leurs positions vis-à-vis du SMT au niveau de l'aménagement des relations contractuelles, en particulier des CDD, de la souplesse dans l'aménagement du temps de travail et de l'annualisation du temps de travail. Le SMT n'avait donc plus de raisons objectives de participer aux négociations. » Sachant que le syndicat, ainsi que l'exprime sa présidente, Denise Bengioar, « veut absolument aboutir à une convention collective », une nouvelle réflexion a été mise en chantier. « Nous examinons actuellement un certain nombre de conventions existantes dans des métiers "similaires", avec le même type de problèmes que le secteur du marketing téléphonique. Et ce, afin de déterminer celle à laquelle il serait possible d'adhérer, explique Pascal Pétrel. Si aucune décision n'a encore été prise, l'objectif est d'y parvenir au plus vite. »

Mot clés :

F. R