Mon compte Devenir membre Newsletters

Comverse : un navigateur et une passerelle

Publié le par

L'éditeur de solutions logicielles vocales propose aux opérateurs de nouveaux navigateur et passerelle VoiceXML.


Comverse, division du groupe Comverse Technology spécialisé dans l'édition de logiciels et systèmes pour la création de services réseau multimédia, lance un navigateur et une passerelle en version VoiceXML (standard de développement pour les applications web à commandes vocales). Objectif : permettre aux opérateurs d'offrir de nouveaux services pour l'utilisateur final, comme l'accès par la voix aux informations véhiculées sur le Web et la traduction en langage parlé des transactions en ligne. Ce, depuis n'importe quel téléphone. Intégré dans le réseau de l'opérateur ou mis en oeuvre par le fournisseur de service, le navigateur vocal VoiceXML Comverse permet à l'utilisateur de communiquer avec les contenus data et audio de l'Internet ou d'un Intranet en utilisant uniquement des commandes vocales. L'offre de produits "voix" de Comverse comporte aussi une plate-forme de messagerie et de portail vocal pour le grand public et l'entreprise. Quant à la passerelle VoiceXML, il s'agit d'une plate-forme de classe opérateur qui permet l'exécution des applications de téléphonie conformes à la version précédente de l'éditeur (1.0). Cette passerelle repose sur un élément logiciel central : l'"interpréteur" VoiceXML Comverse, qui assure la lecture et le traitement des applications du même nom. Il permet notamment aux fournisseurs de services de contrôler en temps réel les diverses applications VoiceXML auxquelles accèdent simultanément les utilisateurs. « Basés sur un standard ouvert, le navigateur et la passerelle VoiceXML de Comverse permettent aux fournisseurs de services d'utiliser les mêmes données et les mêmes logiques applicatives que pour leurs applications internet classiques. Ils peuvent ainsi déployer plus rapidement de nouvelles applications VoiceXML auprès de leurs abonnés, que ce soit en commutation de circuit ou en voix sur IP », affirme Zeev Bregman, CEO de Comverse.