Mon compte Devenir membre Newsletters

Coheris enrichit et développe son offre logicielle

Publié le par

L'éditeur de solutions CRM renforce au sein de son progiciel Conso + les fonctions EMA (Enterprise Marketing Automation) et annonce la deuxième version de son module d'accès au système d'information à partir d'un terminal mobile.


L'année 2000 aura permis à Coheris de s'ancrer sur le marché du CRM. L'acquisition de la société Eneide et, avec elle, de la solution Conso + a eu un effet des plus stimulants sur son chiffre d'affaires (CA 2000 de 23 M ). Un chiffre qui laisse entrevoir la poursuite de sa stratégie - payante - de développement par le biais d'une croissance organique et externe. Mais lorsque l'on est éditeur, il faut aussi savoir développer ses produits. Et en la matière Coheris annonce de nouvelles versions. Face aux attentes des entreprises en matière de solutions complètes intégrant l'analyse et l'automatisation des processus marketing et conscient des progrès qui lui restent à faire par rapport à des solutions spécialisées dans ce domaine, l'éditeur revoit sa copie en augmentant les fonctions EMA (Enterprise Marketing Automation) de son progiciel Conso +. Un enrichissement afin de mieux répondre aux besoins des directions marketing et sociétés de télémarketing. Ainsi les caractéristiques de la nouvelle version (4.7) permettent, entre autres, la création de segments et sous-segments de populations par croisement de critères ainsi que le ciblage de celles-ci en vue d'actions marketing. L'établissement et la personnalisation de rapports d'analyse pré-enregistrés, l'affectation des opportunités détectées aux commerciaux concernés, le suivi et l'analyse des résultats d'une campagne, par région, opérateur ou produit..., devraient répondre aux exigences du marché. Autre nouveauté, la deuxième version de Waplink, outil développé en décembre 98 autorisant l'accès à des bases d'informations à partir de terminaux mobiles (Wap, PDA, Pocket PC). L'outil produit automatiquement les pages d'informations à transmettre aux terminaux de poche et peut, dans le cadre d'un échange, en accepter les mises à jour à distance. L'application logicielle reste composée de ses trois modules de base (Waplink Designer et Portal, Waplink Server et Waplink Connectors) intégrés à un serveur dédié ou à celui de l'entreprise. Forte de pouvoir récupérer des données provenant de différentes sources (Lotus, Microsoft Exchange, XML, HTML etc.), la solution offre aujourd'hui une rapidité plus accrue de son implémentation à une application existante. De plus, un effort a été fourni en ce qui concerne la gestion de profil des terminaux qui prend en compte l'exploitation des spécificités de chaque terminal et la mise à disposition d'applications ergonomiques, et la gestion des mots de passe. Une mise à niveau en attendant l'arrivée du GPRS et de l'UMTS prévue à l'horizon 2003.