Mon compte Devenir membre Newsletters

Click-Call, une "hot line web" en ASP

Publié le par

Un petit éditeur français propose aux sites web d'intégrer un bouton de mise en contact entre le client et le web opérateur.


En attendant l'avènement du véritable web call center et de ses prouesses, les éditeurs sont de plus en plus nombreux à développer des ersatz ou des solutions médianes, intégrant des applications web à la relation client. Exemple, Click-Call, logiciel lancé par la société éponyme. Ce petit éditeur français propose un outil de gestion des contacts écrits par les web opérateurs. Une « véritable hot line web », affirment ses promoteurs. Le système, qui s'intègre dans une configuration ASP (Application Service Provider), est accessible à partir de n'importe quel type de site web, quel que soit son environnement technique. Les informations et les dialogues sont stockés sur le serveur Click-Call, sécurisés de manière à en interdire l'accès à toute autre entreprise.

MONTÉE À L'ÉCRAN DES INFORMATIONS CLIENTS


Le bouton Click-Call se présente sous la forme d'une icône, personnalisée, ou pas, aux codes de l'entreprise. Il peut également être inséré dans le corps d'une newsletter. L'internaute clique dessus, ouvrant ainsi une fenêtre dans laquelle il inscrit son nom ou son pseudo et/ou son e-mail. Il est immédiatement mis en contact avec un web opérateur. De son côté, celui-ci voit apparaître sur un tableau de bord toutes les informations relatives au client, dès lors que celui-ci dispose d'une fiche d'historisation. Un système d'alerte sonore et visuel prévient l'agent de toute nouvelle connexion au bouton. Click-Call permet de traiter jusqu'à six connexions simultanément. Mais, précisent les éditeurs, il est recommandé de ne pas aller au-delà de quatre. Ce, dans un souci de confort et de qualité des échanges. Tarif : 1 790 francs de licence mensuelle, auxquels s'ajoutent les frais fixes d'installation et de formation, respectivement de 4 900 et 2 000 francs. L'éditeur envisage de passer des accords avec des acteurs de l'IP afin de faire évoluer son offre vers une prise en charge plus complète des contacts clients.