Mon compte Devenir membre Newsletters

Clarify change de main et divise sa valeur par dix

Publié le par

Nortel Networks cède la quasi-totalité des actifs de l'éditeur CRM à Amdocs, fournisseur israélien de solutions informatiques pour les télécoms. Racheté 2,1 Md$ en 1999, Clarify se revend 200 M$.


La rumeur courrait depuis plusieurs semaines. Elle se confirme. Clarify se fait racheter. Certains noms avaient été évoqués, notamment l'Israélien Admocs Limited et l'Allemand SAP. L'acquéreur est finalement Amdocs, fournisseur de solutions informatiques dédiées aux acteurs de la filière IP, qui développe également des offres CRM à destination des opérateurs télécoms. L'éditeur de solutions CRM, qui était tombé fin 1999 dans l'escarcelle de Nortel Networks pour 2,1 milliards de dollars, passe dans le giron d'Amdocs pour 200 millions de dollars. Certes, l'accord porte sur l'acquisition de la quasi-totalité des actifs de Clarify. Certes, en 1999, l'ensemble de la profession s'était ému du montant de l'investissement. Il n'empêche, la moins-value s'avère considérable. Il faut croire que Nortel était pressé de se débarrasser de Clarify. Et qu'Amdocs fait une belle affaire. « La bonne affaire porte surtout sur la collaboration des deux sociétés et la complémentarité des deux offres. Clarify est leader sur les solutions de CRM dans le monde des Télécoms. Nos produits sont déjà interfacés et notre partenariat est déjà effectif au sein d'opérateurs de taille, comme Vodafone ou Print », affirme Marc Issan, Dg d'Amdocs France. Le groupe israélien, qui existe depuis vingt ans, emploie 8 150 personnes dans le monde et revendique un portefeuille clients de 150 grands comptes dans le monde des télécoms. L'acquisition devrait être conclue avant fin décembre 2001, après approbation des organismes de réglementation.