Mon compte Devenir membre Newsletters

Clarent attaque le dernier kilomètre La société californienne, spécialisée dans les solutions de communications sur IP, s'attaque au marché de la boucle locale en lançant Clarent OpenAccess.

Publié le par


Le dernier bastion du réseau téléphonique de l'opérateur historique tombe peu à peu. La boucle locale, ouverte à la concurrence depuis le début de l'année, suscite de la convoitise du côté des fournisseurs de solutions de communications sur IP comme Clarent. La société californienne lance une solution d'accès local en voix sur IP. Son nom : Clarent OpenAccess. Son domaine de prédilection : la boucle locale. Une offre qui permet d'intégrer et gérer sur un même réseau (quel qu'il soit) les communications téléphoniques classiques et les transmissions de données. Architecturée de façon à proposer une solution complète, OpenAccess se constitue de trois principaux éléments. Le premier a trait à la commutation. La brique logicielle Softswitch reprenant les solutions de commandes et de management déjà développées chez Clarent (Clarent Call Manager et Command Center). Softswitch offre les fonctionnalités de commutateur de téléphonie classique, comme l'authentification des abonnés, la définition des taux d'appels pour la facturation, ainsi que le routage. Les deux autres éléments constituant l'offre concernent les passerelles de connexion. La passerelle Clarent CPG connecte les abonnés professionnels et résidentiels au réseau convergent via une interface Ethernet, alors que les passerelles VoIP Clarent relient via modem les appels voix, fax et données au réseau Internet ou à un Intranet TCP/IP. Destinée aux fournisseurs de services (opérateurs alternatifs, câblo-opérateurs, ASP Provider et autres), la solution est facturée entre 150 et 350 dollars par abonné.