Mon compte Devenir membre Newsletters

Cieme : pour que l'euro ne profite pas qu'aux opérateurs

Publié le par

L'éditeur de solutions de gestion des coûts télécoms propose avec Infoserv une gamme de modules permettant une meilleure maîtrise des dépenses.


L'arrondi pourrait peser lourd sur la facture télécom des entreprises françaises. C'est le constat émis par Cieme Informatique, éditeur de solutions de gestion financière des télécoms, qui alerte les responsables budgétaires sur les incidences directes du passage à l'euro sur la facturation des opérateurs. L'arrondi est calculé sur chaque communication téléphonique. En, fonction des tarifs pratiqués par le ou les opérateurs et le nombre d'appels mensuels, la facture se trouvera plus ou moins modifiée. Mais la différence pourrait se faire sentir lourdement pour les sociétés à forte consommation téléphonique et notamment pour les call centers. Pour permettre aux entreprises d'anticiper la hausse dans les facturations, Cieme Informatique développe, au travers de son outil Infoserv, divers modules complémentaires facilitant la maîtrise des coûts. Ce, sur l'ensemble des éléments constitutifs du tissu télécom de l'entreprise : PC, logiciels, réseaux, liens... Parmi ces différentes fonctionnalités : la gestion de l'environnement multiopérateur, la constitution automatique des tableaux France Télécom, la simulation des coûts, l'automatisation des éditions et de l'archivage, la diffusion automatique de tableaux de bord, l'interaction de l'annuaire Infoserv avec celui du PABX, la consultation de l'annuaire par Intranet, l'analyse du trafic entrant...

Mot clés : euro

Muriel Jaouën