Mon compte Devenir membre Newsletters

CREATEUR

Publié le par

FRANCOIS ROUFFIAC, Directeur de la rédaction

FRANCOIS ROUFFIAC, Directeur de la rédaction

Les secteurs qui créent de l'emploi aujourd'hui sont suffisamment rares pour être salués comme ils le doivent. Incontestablement, celui de la relation client en fait partie. Et, si le phénomène n'est pas nouveau en soi, il a le mérite de perdurer, qui plus est en période économique pour le moins incertaine. La création nette de plus de 4 400 emplois entre janvier et début mai 2009, selon une enquête de l'AFRC, en est la preuve; l'estimation de 10 000 emplois créés pour l'ensemble de l'année ne paraissant pas irréaliste. Et l'on peut se féliciter de voir que, selon les voeux des représentants de la profession, l'Etat, via le secrétariat à l'Emploi, vient de s'impliquer dans le développement du secteur à travers un accord-cadre comprenant un engagement financier. Objectif: la création de 50 000 emplois sur trois ans, soit quelque 20% supplémentaires par rapport aux 250 000 actuels. Certes, en pourcentage de la population active, la France sera encore bien loin d'autres marchés, tels que celui des Etats-Unis ou de la Grande-Bretagne, mais la progression sera sensible. De plus, c'est tout un dispositif en faveur du développement de la formation et des compétences qui va se mettre en place. Avec une approche favorisant la polyvalence et les passerelles intersectorielles. Au-delà du quantitatif, c'est donc toute une dimension qualitative qui va être développée en parallèle. Créateur d'emploi, le monde de la relation client sait aussi être créateur de valeur. Le terme «valeur» pouvant par ailleurs être considéré sous plusieurs acceptions, puisque son apport, même indirect, au niveau du chiffre d'affaires ou de la rentabilité, est souvent loin d'être négligeable. Si, pour une enseigne de distribution telle qu'Ikea, cela peut paraître logique et presque naturel, dans bien d'autres secteurs, on ne l'envisage pas, encore, sous cette facette. Et pourtant, les vertus de la fidélisation en la matière sont bien connues. Et la relation client y contribue de manière souvent décisive.