Mon compte Devenir membre Newsletters

CEGETEL joue la simplicité

Publié le par

Premier concurrent de l'opérateur public, Cegetel développe ses numéros libre appel avec un discours commercial adapté aux besoins des services marketing des futurs clients.


Cegetel a été le premier opérateur non-public a recevoir de l'Autorité de régulation des télécommunications une tranche de numéros à dix chiffres commençant par 0 805 80 pour sa gamme de numéros libre appel. Dès le début de leur exploitation l'opérateur a voulu affirmer une personnalité forte, basée sur sa connaissance du monde de l'entreprise. « Notre différence, par rapport à France Télécom, réside dans la simplicité de la mise en place d'un numéro 800 pour une campagne de télémarketing, explique François Loviton, responsable marketing des offres entreprises chez l'opérateur. Nous partons du principe que notre interlocuteur est un directeur marketing ou un directeur commercial, pas un spécialiste de téléphonie ou d'informatique. Alors nous simplifions au maximum les démarches nécessaires, nous les adaptons à ses habitudes. » Dès le stade de préparation de la campagne de communication, le responsable peut contacter la hot line de Cegetel pour réserver à l'avance ses numéros libre appel. A ce moment, il est assisté par un commercial dans le choix des numéros, construits le cas échéant sur des références mnémotechniques propres à la future campagne. Le client est aussitôt informé sur la disponibilité des numéros envisagés. La préréservation permet de bloquer ces numéros pendant trois semaines. Cela laisse au service marketing de l'entreprise le temps de faire des prétests et d'arrêter ses choix. Par la suite, le client reçoit de l'opérateur des plaquettes d'aide à la commercialisation des numéros libre appel avec un guide sur la façon d'organiser sa campagne, de calibrer la durée moyenne d'appel, de promouvoir le numéro "800". Le guide comprend des logos déjà numérisés, faciles à intégrer dans un document. Pendant la campagne, le client reçoit systématiquement deux relevés séparés. Le premier indique le nombre de minutes consommées. Multiplié par le coût unique de la minute, cela donne le coût du numéro libre appel. Le second relevé présente de façon détaillée la ventilation des appels par tranches horaires et par zones géographiques. Les informations brutes avec les renseignements sur la durée et la provenance de chaque appel sont aussi fournies sur disquettes, pour les besoins des études approfondies. Enfin, la simplification des coûts fait toujours partie des arguments commerciaux : pas d'abonnement et un prix unique d'un franc la minute quelle que soit l'heure, moins les éventuelles remises qui s'appliquent déjà à une facture mensuelle de 5 000 francs. Parmi les services optionnels, l'opérateur propose aux entreprises une assurance sur les appels erronés ou malintentionnés. Le client bénéficie alors d'une réduction de 50 % sur le coût des appels inférieurs à dix secondes. En France, Cegetel fait circuler les communications sur le réseau en fibre optique de la SNCF qu'il exploite dans le cadre de la société Télécom Développement, une filiale commune à actionnariat mixte entre l'opérateur et le transporteur national. L'opérateur ne limite pas ses prestations au marché national. Il offre aussi une possibilité d'ouvrir des numéros de libre appel du type 800 dans une quarantaine de pays, avec le routage de tous les appels sur un ou plusieurs centres d'appels selon le protocole défini par le client. L'offre de Cegetel est destinée au segment des PME jusqu'aux grands comptes, même si ces derniers ont en général des besoins particuliers qui demandent l'élaboration de devis spécifiques. L'opérateur privilégie les ventes directes mais se déclare être aussi à la recherche de partenaires.