Mon compte Devenir membre Newsletters

Bordeaux prend le pouls de son attractivité

Publié le par

Avec une trentaine de centres d'appels et une douzaine d'outsourcers implantés dans sa périphérie, Bordeaux revendique une place de choix parmi les régions capables de faire convaincre les entreprises dans leur choix de localisation.


L'agence de développement économique de Bordeaux et de la Gironde a récemment mené une analyse sur l'attractivité de la région aquitaine en matière d'implantation de centres d'appels. Analyse qui met en avant deux critères majeurs dans le choix par les entreprises de la localisation de leurs plates-formes : "Disponibilité d'une main d'oeuvre souple, motivée et qualifiée" (l'étude rappelle que les ressources humaines représentent 60 à 70 % des coûts de fonctionnement d'un centre d'appels) ; "coût global des charges d'exploitation (pouvant être atténués partiellement par les aides financières éventuelles)". L'étude de l'agence de développement précise que les villes et les collectivités locales françaises de manière générale commencent de s'organiser pour compenser un certain nombre de handicaps nationaux. Des efforts qui ont pour résultat la création d'une offre générale très concurrentielle, construite sur la base d'arguments récurrents, que l'analyse assimile à une "stratégie attrappe-tout". L'agence de développement identifie notamment sept arguments plus communément avancés : - Bâtiments prééquipés et locaux équipés de positions prêts à fonctionner. - Aides au financement des surfaces équipées. - Accueil pour optimiser les démarches préalables au lancement de centres d'appels (immobilier, équipement, ressources humaine...) - Assistance au recrutement, via des partenariats avec l'ANPE ou les collectivités territoriales. - Organisation de pôles de formation de télé-acteurs, de superviseurs et managers de centres d'appels. - Plates-formes de démonstration de matériels et de leur utilisation avec le concours d'équipementiers et d'intégrateurs.

Deux centres de formation en Aquitaine


Mais l'agence de développement économique ne se contente pas d'énumérer les arguments des collectivités françaises, elle met en avant un certain nombre d'atouts qui seraient propres à la région de Bordeaux. A commencer par un réservoir important en termes de ressources humaines avec une population estudiantine qui s'élève à 70 000 personnes, dont plus de 6 000 étudiants étrangers. Outre les prestations adaptées fournies par les outsourcers locaux ou implantés dans la région (une douzaine de sociétés de télémarketing), la région aquitaine dispose de deux centres de formation aux métiers du téléphone : d'une part une cellule dépendant de la CCI et apte à la délivrance de formations de téléacteurs en alternance, d'autre part l'Institut des centres d'appels (ICA), filière téléopération de l'ESC Pau. En matière d'infrastructures de télécommunications, Bordeaux abrite un commutateur ATM capable d'offrir aux entreprises implantées dans un rayon d'une vingtaine de kilomètres un débit de 43mb/s, voire de 155 mb/s, ainsi que d'un noeud de connection et d'échange vers les réseaux nationaux et internationaux TEN-34, Renater et Transpac. Autres infrastructures disponibles : 60 000 canaux Numéris dont 30 000 sur accès primaires, 1400 km de câbles de fibres optiques (soit plus de 40 000 km de fibres) et quatre boucles ROF (raccordement optique flexible).

Les outsourcers girondins


- Coaxis (80 positions, 160 téléacteurs). - Téléperformance Sud-Ouest (24 encadrants + 120 collaborateurs). - Virage Direct (70 téléacteurs). - Ipsos (70 postes). - Wato-Bastille Communication (45 positions). - Call Center (30 téléacteurs). - Soprestel (10 positions, 30 téléacteurs). - Supporter (30 téléacteurs). - France Télépro (20 téléacteurs). - Agence Médiane (6 positions). - Phonecco. - Phone Marketing France. Source : Agence de développement économique de Bordeaux et de la Gironde.

Les plus importants call centers de Gironde


L'étude de l'Agence de développement économique recense, en plus des 12 outsourcers locaux, 29 centres d'appels dans le département. Parmi les plus importants : - Cofinoga (gestion de cartes privatives) : 800 téléconseillers. - France Télécom Mobiles USCM (gestion des contrats Itinéris) : 100 téléacteurs. - Ecureuil Assurances IARD (implantation en cours, gestion des sinistres) : 100 téléconseillers. - SIA (Service de la DGAC, assistance en ligne) : 70 téléacteurs. - France Télécom (six centres d'appels aux finalités diverses) : 323 téléacteurs. - AMV (assurance moto vente, gestion de clientèle) : 60 téléacteurs.