Mon compte Devenir membre Newsletters

BNP Paribas affûte son plan médias pour 2005

Publié le par

Après avoir ouvert une troisième plate-forme de relation client à Lille en 2004, la banque prévoit de recruter pas moins de 200 téléconseillers cette année. Des besoins relayés par un plan médias important.


Sur 2004, nous avons réalisé environ 300 recrutements sur nos plates-formes téléphoniques à Paris, Lille et Orléans », souligne Virginie Fiabane, responsable des embauches chez BNP Paribas. Si la plate-forme de Lille, créée en mars 2004, a fait l'objet de l'essentiel des recrutements, les besoins sur 2005 devraient être plus uniformes, d'un point de vue géographique. « Les besoins sont toujours assez importants sur Paris puisque nous connaissons de nombreuses évolutions sur notre centre parisien », poursuit Virginie Fiabane. Au total, les prévisions de la banque atteignent, pour 2005, 200 postes de téléconseillers, tous sites confondus. La campagne de recrutement se décline sur de nombreux supports. Dans la région lilloise, la banque joue la carte de la presse quotidienne régionale, via La Voix du Nord, qui lui apporte un taux de retour satisfaisant. Sur Paris, les deux supports privilégiés sont 20 Minutes et Le Parisien. Parallèlement, BNP Paribas a noué des partenariats avec différents sites internet d'emploi, travaille à agrémenter son propre site, et va jusqu'à cibler les étudiants bac + 2 à leur domicile, avec l'envoi d'une carte personnalisée à partir de fichiers de jeunes diplômés. « Au niveau des profils recrutés, la première qualité requise est d'avoir le sens du service client et une appétence pour la fonction commerciale afin d'être à même de pouvoir identifier les opportunités commerciales pour fixer des rendez-vous avec les conseillers financiers. A l'issue de leur parcours, la plupart des téléconseillers évolueront en agence sur des fonctions commerciales », conclut Virginie Fiabane. Un parcours clairement balisé dès l'embauche.