Mon compte Devenir membre Newsletters

Avec Com6, Business & Decision entretient sa stratégie de groupe

Publié le par

La société de conseil et d'ingénierie spécialisée dans la business intelligence, le CRM et l'e-business garde en 2002 les mêmes ambitions que celles de 2001 : croître dans ses métiers et renforcer ses filiales européennes.


Business & Decision (B&D), société de conseil et d'ingénierie dans la business intelligence, le CRM et l'e-business, tient à renforcer l'un de ses métiers. En l'occurrence le CRM, avec le besoin de parfaire ses compétences en matière de gestion des projets liés aux flux entrants dans l'entreprise. D'où l'acquisition en octobre dernier - via une OPE - de Com6, éditeur de la suite logicielle CRM Mariage (voir CA n° 30, p. 19). « Avec Com6, nous nous renforçons dans le domaine des centres d'appels et du multicanal », explique Félix Lévy, directeur général de Business & Decision. L'éditeur français (CA 2001 de 5,5 ME, + 63 %) est devenu au sens juridique du terme une filiale de B&D. Même si l'on concède de part et d'autre que le fonctionnement serait assez proche de la "business unit". Une entité dont les objectifs sont revus à la hausse. « Globalement, nous demandons à nos entités de croître de plus de 50 % par an », indique Félix Lévy.

L'Espagne et l'Angleterre, deux marchés privilégiés


Comme dans toute acquisition, chacun se félicite des complémentarités et synergies offertes par le rapprochement. « La stratégie internationale de Com6 s'inscrit parfaitement dans celle de B&D », note Pierre Trognon, directeur de Com6. Et vice versa. En plus de renforcer ses compétences métier, Business & Decision récupère la filiale anglaise de l'éditeur créée début 2001. Rebaptisée B&D UK, l'entité propose du conseil aux entreprises locales. Pas question donc de proposer en Angleterre la suite logicielle Mariage, qui ailleurs devrait être maintenue - B&D s'y est engagé - et ouverte à d'autres partenaires. La structure britannique s'est vu fixer des objectifs tant en croissance organique qu'en croissance externe. Deux axes qui rejoignent la stratégie du groupe. « Nous privilégions deux axes de développement : croître dans nos métiers et se renforcer dans les pays où nous sommes présents », explique le directeur général de Business & Decision. Avec une priorité pour le marché anglais, mais aussi pour le marché espagnol que l'entreprise juge prometteur. Sans oublier l'Hexagone où B&D tient à développer ses implantations régionales. Dernière en date, Toulouse en février.

Le rêve brisé de Com6


En avril 2001, l'éditeur annonçait son intention de devenir le leader européen du e-CRM (voir CA n° 24, p. 22) et pour y parvenir créait une filiale en Angleterre et une représentation en Belgique après une introduction en bourse réussie (septembre 2000). Force est de constater aujourd'hui que l'ambition affichée il y a un an relevait du simple effet d'annonce.