Mon compte Devenir membre Newsletters

As-Com complète son offre avec une école de vente

Publié le par

L'entreprise suresnoise de télémarketing vient de racheter l'ASV pour en faire un centre de formation à la télévente. Cible visée : les grands comptes.


Société spécialisée dans le télémarketing et l'hébergement de centres d'appels en émission, As-Com vient de racheter l'Académie supérieure de vente (ASV), avec l'ambition d'en faire un centre de formation à la vente par téléphone. « Notre objectif est de proposer aux grands comptes des sessions de formation longues, d'un mois minimum, où la dimension pratique serait traitée à même valeur que l'aspect théorique. Il s'agit de répondre aux besoins majeurs des entreprises : former leurs équipes au téléphone avant de les former aux produits », souligne Thierry Leduc, directeur associé d'As-Com. La société de télémarketing entend par ailleurs référencer son école auprès de l'ANPE et des collectivités locales, afin d'agrémenter son offre de stages en télévente. L'ASV devrait pouvoir accueillir ses premiers clients au cours du second semestre 1999. Créée en 1987, As-Com a connu en 1998 une année de redressement judiciaire au cours de laquelle elle a réalisé un chiffre d'affaires de 10 millions de francs, soit 80 % de croissance. L'entreprise suresnoise, qui compte une quarantaine de postes (équipés sous Hermès Pro de Vocalcom), enregistre 60 % de ses résultats autour du télémarketing pour le compte d'entreprises de presse (45 titres actifs en 1998).

Centre d'appels en émission


Gros client d'As-Com, le groupe de presse Emap, dont la société est le prestataire exclusif en outsourcing sur l'ensemble des titres grand public. « Notre démarche se veut différente des classiques relances commerciales d'abonnement. Nous mettons en oeuvre des programmes de fidélisation assez complexes pour ce type de marché, avec un souci de proactivité. Nous privilégions l'appel de service sur l'émission purement commerciale dans le dur », note Thierry Leduc. As-Com entend de plus en plus calquer son expérience en émission d'appels vers une activité d'hébergement de call centers largement organisés autour d'appels sortants. Un mouvement engagé entre autres avec la société Sun MicroSystems chez laquelle As-Com a dépéché huit télévendeurs à plein temps, chargés de la détection de projets haut de gamme en B to B. « Le marché des centres d'appels est en train de connaître la même évolution que celle du télémarketing : après une forte tendance à la réception d'appels, les entreprises prennent conscience de la nécessité d'engager des stratégies de conquête », affirme Thierry Leduc. As-Com, qui réalise 17 % de son chiffre d'affaires autour de centres d'appels chez l'annonceur, affiche la volonté de faire passer ce ratio à 50 %.

Mot clés : appel

Muriel Jaouën