Mon compte Devenir membre Newsletters

Antéa Groupe lance un “portail téléphonique universel”

Publié le par

Spécialiste toulousain des centres d'appels, Antéa Groupe lance le 3226, un numéro qui, en deux minutes (en moyenne), permet d'obtenir des renseignements quel que soit le domaine d'activité.


Le 3226 est un service qui repose sur l'analyse de la part d'un téléopérateur des besoins véhiculés par l'appelant et qui, une fois sa base de données consultée, peut, le cas échéant, enrichir la demande grâce à un dialogue avec l'auteur de l'appel. Ce “portail téléphonique universel”, comme le nomme Antéa Groupe, privilégie le contact humain et permet de traiter, en un seul coup de fil, des domaines aussi variés que la météo, les services publics, les horaires et retards des vols, les itinéraires, etc. Le 3226 est testé dans un premier temps sur la région toulousaine durant le mois de mars 2004, pour ensuite couvrir l'intégralité du territoire français à partir du mois de juin. Une équipe de 30 téléconseillers a été recrutée sur la plate- forme de Cépière avant d'être renforcée par 30 autres téléacteurs. De formation bac ou bac + 2, les agents de clientèles sont avant tout recrutés pour leurs aptitudes à la relation téléphonique. Le coût d'un appel vers le 3226 est de 1,35 euro plus 0,34 euro la minute. Antéa Groupe envisage un nombre de 5 000 appels par jour, pour la première année, avec un chiffre d'affaires estimé à 3,5 millions d'euros, pour atteindre plus de 10 000 appels par jour la seconde année. A l'horizon 2005, et selon un rythme de croissance normal, le marché du 3226 devrait générer plus de 5 millions d'appels par an. Enfin, cette augmentation de volume devrait être amplifiée et boostée par des évolutions technologiques comme la géolocalisation qui permettra de proposer rapidement des informations en fonction du lieu dans lequel se situe physiquement le consommateur. Un GPS permanent en quelque sorte.