Mon compte Devenir membre Newsletters

Angers investit pour les BTS force de vente

Publié le par

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Angers dote son centre de formation professionnelle d'une plate-forme téléphonique. Un investissement d'1,3 MF qui tend à répondre aux demandes des entreprises du secteur.


La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Angers a inauguré en avril dernier son premier centre d'appels, un nouvel outil pour son centre de formation professionnelle. L'investissement aura demandé quelque 1,30 MF pour 20 positions de travail ainsi qu'un poste de supervision. Face à la demande des entreprises locales et des investisseurs potentiels, la CCI d'Angers souhaitait pouvoir offrir une solution globale afin de favoriser les implantations sur son territoire. « Il était difficile d'envisager la création d'une formation sans une véritable plate-forme téléphonique », note Frédéric Gaborit, responsable chargé du développement formation de la CCI angevine. Initiée à la fin de l'année 1999, la formation pour centre d'appels se voit donc flanquée de l'outil pratique qui lui manquait. Aujourd'hui, elle n'est pas exclusivement réservée aux formations continues pour call center. « La plate-forme va nous aider sur des formations BTS classiques. Elle n'est pas limitée à une seule activité », explique Frédéric Gaborit. Ainsi, depuis octobre dernier et en partenariat avec France Télécom et Xerox, le centre de formation professionnelle propose dans le cadre d'un BTS force de vente 300 heures de formation dédiées à l'activité centres d'appels. En plus du programme classique, les stagiaires suivent durant deux années des modules intégrant les aspects comportementaux, techniques inhérents à la bonne pratique de la relation client à distance. Le tout agrémenté de simulations en réception et en émission d'appels.

Une formation pour hot liners


De plus, la CCI d'Angers répond aux demandes de formation des entreprises. Dernièrement, Nec Computers, un nouveau venu, a commandité une formation de hot liners. Après avoir effectué l'expertise des besoins de l'entreprise informatique, la CCI accueille depuis avril dernier cinq salariés et cinq nouveaux recrutés en contrat de qualification. Le programme d'apprentissage s'effectue en formation continue et permettra l'obtention de la certification A+, un label attestant des compétences acquises dans le domaine du hardware et du software. Depuis plusieurs années maintenant, la préfecture du Maine et Loire a réalisé d'importants investissements en infrastructures immobilières et technologiques dans le but de séduire les acteurs du marché des centres d'appels. Avec 17 centres au sein desquels travaillent plus de 800 téléopérateurs et malgré quelques signes de fléchissement, la capitale historique de l'Anjou persiste dans sa volonté d'attirer à elle les acteurs du marché. Déjà de nouvelles demandes de la part des acteurs locaux ont été enregistrées. Elles concernent des besoins en termes de formation pour l'encadrement et, notamment, pour les superviseurs.