Mon compte Devenir membre Newsletters

Alcatel veut unifier les communications dans l'entreprise

Publié le par

Avec sa nouvelle suite logicielle OmniTouch Unified Communication, l'équipementier français veut améliorer les communications des différentes composantes de l'entreprise.


Le chaos total de la communication. C'est ainsi qu'Alcatel nomme les (trop) nombreux moyens de communication avec lesquels doivent jongler les cadres. Téléphones fixes, portables, PDA, messagerie mail : il est vrai que la liste est longue. Pour résoudre ce problème de plus en plus compliqué, le fournisseur de téléphonie propose sa suite logicielle OmniTouch Unified Communication. Elle est composée de quatre modules : My Messaging (messagerie unifiée), My Phone (softphone), My Assistant (routage des appels) et My Teamwork (collaboration audio et Web, prévue pour le début 2004). Sept applications en option complètent la suite. Basée sur un serveur applicatif au format J2EE et tournant sur des serveurs équipés du système d'exploitation Linux, elle utilise les standards SIP, XML et Voice XML. « Sur un seul écran web, j'ai accès à l'ensemble des outils de communication que j'ai l'habitude d'utiliser », explique Thierry Sens, product marketing manager. Cette suite logicielle utilise les possibilités du réseau IP pour faire correspondre tous les employés, sur site ou distants, au moindre coût en matière de facture téléphonique. « Il s'agit de flux de données HTTP entre les composants de l'architecture qui permettent d'éclater ces composants logiciels sur le réseau IP », détaille Thierry Sens. Par exemple, on peut affecter le coût d'une conversation professionnelle effectuée depuis son domicile à sa ligne de bureau. Ou encore consulter ses messages vocaux à partir d'un PC via le Voice XML. Un bandeau qui rassemble ces applications peut aussi être transféré sur un logiciel de bureautique (Outlook, Word, Excel). La synthèse vocale (text to speech) est disponible en six langues. Alcatel met en avant les facultés d'intégration de son nouveau logiciel avec les applicatifs CRM, les ERP ou les serveurs de messagerie (Exchange/Outlook, Domino/Lotus Notes). Unified Communication cible trois types de populations : les forces de vente et cadres mobiles, les techniciens et consultants, le personnel de bureau et les télétravailleurs. En matière de distribution, Alcatel vise le Mid Market et les grands comptes, une solution packagée pour les PME devrait voir le jour en février prochain. Le premier fournisseur de PABX en Europe va prospecter son parc installé, puisque la suite logicielle ne fonctionne que sur les autocoms maison (OmniPCX Enterprise, OmniPCX 4400). Ce sont les distributeurs Alcatel/Genesys agréés en ToIP qui se chargeront de sa commercialisation. Les entreprises qui voudraient s'équiper de ce logiciel de communications unifiées devront débourser environ une centaine d'euros par utilisateur et par application.