Mon compte Devenir membre Newsletters

Actel : le télémarketing « sans frontière »

Publié le par

Forte de son savoir-faire en matière de multilinguisme, la société dijonnaise s'est spécialisée dans l'émission d'appels vers l'étranger et entend mettre en oeuvre un réseau de partenaires sous-traitants à travers toute l'Europe.


Un outsourcer français spécialisé dans les opérations de phoning vers l'étranger, la chose est assez rare pour être mentionnée. A fortiori quand il s'agit d'une société bourguignonne, implantée dans le centre de Dijon. Avec une production mensuelle de 30 000 appels sortants et 10 000 entrants, Actel emploie une cinquantaine de personnes dont 20 permanents et répond à des entreprises françaises ou étrangères soucieuses de gagner une clientèle dans les divers pays d'Europe. « Avant d'intégrer des fonctionnalités de centre d'appels, Actel a développé un savoir-faire dans le centre d'affaires, le standard téléphonique et la télétraduction. Nous avons plus de 250 clients dans cette dernière activité. Ce qui nous confère une certaine culture en matière de multilinguisme et de recrutement de personnel sur des critères linguistiques. Sachant qu'un appel vers l'Europe coûte entre 1,20 et 1,40 franc la minute, pourquoi ne pas développer des missions de télémarketing... », explique Pascal Gautheron, gérant d'Actel. Aujourd'hui, le phoning représente cinq sixièmes du chiffre d'affaires (6 millions de francs) de l'entreprise.

Télémarketing et domiciliation commerciale


Avec une dimension spécifique à cette société dijonnaise également centre d'affaires : la plupart des entreprises étrangères lui commandant des missions de télémarketing lui louent également un bureau, une adresse officielle en France, ce qui facilite la gestion des opérations de fulfillment. 80 % du chiffre d'affaires d'Actel en matière de télémarketing est directement lié à l'émission d'appels. « La réception demeure pour nous une difficulté. Autant il nous est possible de gérer les coûts variables générés par des campagnes en appels sortants, autant il est difficile de recruter des multilingues pour du trafic entrant par essence imprévisible », souligne Pascal Gautheron. Actel mène des opérations vers l'Allemagne, la République Tchèque, la Grande-Bretagne, mais aussi le Japon ou le Burkina Faso. Et l'entreprise dijonnaise entend bien développer ses activités en créant dans toute l'Europe un réseau de partenaires qui seront les uns pour les autres autant de sous-traitants potentiels. « Nous sommes une entreprise sans frontière », lance Pascal Gautheron.

Mot clés : appel

MURIEL JAOUËN