Mon compte Devenir membre Newsletters

Actel fait campagne pour MCI WorldCom.

Publié le par

Réception, émission, qualification des fichiers et traitement de la base de données client : la mission confiée à l'agence jusqu'à fin 2000 dépasse de loin la simple prestation télémarketing.


La société de télémarketing Actel a été choisie par l'opérateur MCI WorldCom pour mener une importante campagne B to B planifiée jusqu'à fin 2000 ; ce, dans le cadre du premier grand programme promotionnel mené par l'opérateur télécoms sur le marché français. Programme qui porte sur la promotion de la solution e-mergence associant voix, données, Internet, e-commerce et cartes, conçue pour les PME-PMI. Actel s'inscrit dans un triptyque de prestataires, au côté de l'agence Works (Euro RSCG) pour la pub et de l'agence Nouveau Siècle pour le marketing direct. « Notre cahier des charges se voulait minutieux. Il comportait des process, des ratios de performance et des modes organisationnels détaillés qui en faisaient un document relativement technique », précise Frédéric Campart, responsable marketing du département PME de MCI WorldCom. Pour l'agence de télémarketing, il s'agit d'assurer le traitement des appels imputables aux vagues de mailings orchestrées auprès de la cible de PME. Deux Numéro Vert (téléphone et fax) sont ainsi hébergés chez Actel, qui devra, en réception, qualifier les données propres aux entreprises appelantes, appliquer un scoring quant à la facture télécom et prendre des rendez-vous pour le compte de la centaine de commerciaux de MCI WorldCom.

20 000 entreprises contactées en trois mois


Mais le cahier des charges soumis à Actel comprend en majorité de l'émission d'appels : depuis le 1er mars, quelque 20 000 entreprises ont été ainsi contactées sur la base d'un fichier de 25 000 noms transmis par l'opérateur à son prestataire. « L'intérêt de cette opération réside dans son étendue en termes de prestations : réception et émission téléphone et fax, fulfillment, qualification de la base de données du client (200 000 adresses), reformatage des deux bases de données réception et émissio... », détaille François Schapira, directeur associé d'Actel chargé du marketing. 18 téléacteurs ont été formés durant deux jours et demi à l'univers des télécoms (aspects commercial, marché, technique). 12 d'entre eux sont en permanence affectés de manière dédiée à cette campagne pour MCI. Actel, qui a également remporté récemment une compétition sur un budget Tele 2 en débordement (trois Numéro Vert hébergés), entend décliner plus avant sur les opérations B to C son expertise en matière de traitement des données. « Cette intégration du traitement des bases constitue sans doute une tendance lourde dans une approche télémarketing à valeur ajoutée », note François Schapira. En attendant, l'outsourcer a été choisi par Cegetel pour faire partie du dispositif de débordement dans le cadre de l'opération "Sida : 48 heures pour un vaccin", les 3 et 4 juin derniers, en partenariat avec TF1.

Actel


Créée en 1980, Actel, qui a fait l'objet en 1986 d'une reprise en main par trois directeurs associés, emploie aujourd'hui un effectif permanent de 220 personnes et un effectif courant de plus de 220 personnes sur ses deux centres de Rueil-Malmaison (92). La société vise un chiffre d'affaires de 30 millions de francs pour 2000 (contre 12 MF en 99).