Mon compte Devenir membre Newsletters

Acemis : les grandes espérances

Publié le par


Un nouveau venu sur le marché du conseil en développement et gestion de la relation client. Lancé par des transfuges d'IBM Global Services et d'Accenture (ex Andersen Consulting) entre autres, Acemis programme d'ores et déjà un business plan en trois étapes. La première, effective depuis le lancement de la société en janvier dernier, consiste dans la formalisation d'une activité "classique" de conseil. Activité pivot, autour de laquelle les développements futurs prendront corps. Deuxième étape : l'internationalisation. « Nous voulons prendre des positions aux Etats-Unis et au Canada, via l'ouverture de deux filiales à New York et Montréal », précise Antoine Dumas, directeur associé. Troisième phase de développement, l'édition de solutions technologiques de GRC, notamment en matière de routage des e-mails. Stratégie très ambitieuse pour une structure en plein babil ? Début avril, Acemis revendiquait un effectif de vingt-cinq collaborateurs ainsi qu'une "chaîne de partenaires", selon l'expression du P-dg, Daniel-Henri Huet, qui cite en l'occurrence deux entreprises associées, dont Hays Ceritex. Acemis, détenu à 75 % par sept directeurs associés et à 25 % par BNP Paribas, vise les 30 millions de francs de chiffre d'affaires fin 2001.