Mon compte Devenir membre Newsletters

ACTICALL FAIT UNE POUSSEE DE CROISSANCE

Publié le par

L'outsourceur devrait, en 2009, continuer sur sa lancée. Chiffre d'affaires en hausse rimera donc avec extension de sites et nouvelles implantations.

Avec 30% de croissance organique prévus pour 2009 et le développement fort de son activité depuis trois ans, le groupe Acticall ouvre deux nouveaux sites, à Toul (Meurthe-et-Moselle) et Saint- Etienne. Les recrutements sont en cours alors que la production devait démarrer respectivement en février et en avril. «Nous sommes même prêts, si le besoin s'en faisait sentir, à rencontrer les acteurs locaux d'une autre région», précise Laurent Uberti, président d'Acticall. Malgré un contexte économique morose, les projets d'externalisation vont bon train. Certains donneurs d'ordres ont étendu le volume d'activités outsourcées: Télécommunications, Médias... et de nouveaux se manifestent, dans les domaines de l'Energie et de la Santé. La Banque/Assurance reste aussi un axe de développement car Acticall a une expertise forte sur ce secteur depuis le rachat, en 2006, de Vitalicom.

Le groupe Acticall ouvre deux nouveaux sites, à Toul (ci-dessus) et à Saint-Etienne.

Le groupe Acticall ouvre deux nouveaux sites, à Toul (ci-dessus) et à Saint-Etienne.

Le choix des nouvelles implantations correspond aux principaux souhaits du groupe. «La bonne conjonction de facteurs a justifié les deux choix: bassins d'emploi suffisants, bonne accessibilité depuis Paris, offres immobilières adaptées à nos métiers...», note Laurent Uberti. L'exploitation sur les nouveaux plateaux devrait se faire dans le respect des procédures, des modes d'organisation et de la politique RH du groupe, même s'il existe une volonté forte de respecter l'identité des sites. Les dernières implantations renforcent l'évolution des capacités sur les sites existants. Le nombre de positions a été doublé sur Rouen. Blois va atteindre 300 positions (contre 240 aujourd'hui). A Pau, un nouveau centre (300 positions) vient s'ajouter à l'existant. Si la croissance externe a été et reste envisagée, pas question pour l'out- sourceur de s'encombrer d'une structure fragile. «Cette option sera retenue si nous pouvons reprendre un prestataire bien structuré qui nous apporte un savoir-faire et un vivier de clients permettant de créer de la valeur», précise Laurent Uberti.

Laurent Uberti (Acticall)

Les facteurs qui ont justifié nos choix d'implantation: bassins d'emploi suffisants, bonne accessibilité depuis Paris et offres immobilières adaptées à nos métiers.

Mot clés : Acticall

GERALDINE CAILLET-BERNARD