Mon compte Devenir membre Newsletters
}

97 % des annonceurs on-line prévoient d'utiliser l'e-mailing en 2011

Publié le par

Selon une étude de Benchmarkgroup, la part des investissements marketing on-line continue de progresser. Parmi les trois principaux leviers, les annonceurs continuent à plébisciter l'e-mailing.

En 2010, le top 10 des 1 000 annonceurs les plus importants en France ont dépensé 2,6 millions d’euros en publicité sur Internet, soit une hausse de 10 % par rapport à 2009, selon l’étude de Benchmarkgroup sur les chiffres clés du e-marketing et de la publicité. Les entreprises interrogées expliquent cette hausse par le besoin d’effectuer un ciblage plus précis et de bénéficier d’un meilleur ROI. Pour l’année 2011, Benchmarkgroup prévoit que 29% des annonceurs augmentent leur budget on-line de plus de 20 %.

Parmi les différents outils de e-marketing, 76 % des entreprises privilégient l'utilisation du display, l’e-mailing et de l’achat de mots-clés. L’e-mailing continue notamment de faire des émules. Après avoir été 90 % à utiliser ce levier en 2010, 97 % des sondés envisagent d’y avoir recours en 2011. Représentant 47 % des dépenses en 2009 et 45 % en 2010, le display reste le premier levier des annonceurs, et correspond encore à 45 % des dépenses en 2011. Les secteurs les plus friands du display sont notamment la banque et les marques de consommation courante. La part des dépenses consacrées aux réseaux sociaux devrait gagner 0,5 points en 2011 et atteindre 2 % des dépenses de budget on-line.

Pour la plupart des annonceurs, l’objectif premier des opérations marketing vise à améliorer leur image. Ainsi, entre 2009 et 2011, la part d'adhésions à l' “image de marque” est passée de 25 % à 50 %.

Méthodologie

L’étude de Benchmarkgroup provient de 15 entretiens menés avec les responsables des opérations de marketing on-line de grandes marques sur le marché français. Le cabinet d’études a également interrogé 25 annonceurs parmi les 1 000 plus importants en France via une enquête en ligne.